CP TEC | 110 tonnes de CO2 économisées grâce à l’éco-conduite

CP TEC | 110 tonnes de CO2 économisées grâce à l’éco-conduite

En pratiquant l’éco-conduite, le conducteur anticipe les situations sur la route et adapte sa manière de conduire en conséquence. L’éco-conduite permet de diminuer l’impact sur l’environnement mais également la consommation de gasoil et le nombre d’accidents. Le TEC Hainaut mène actuellement un projet pilote afin que l’éco-conduite devienne un réflexe pour ses conducteurs de bus. Pour donner aux conducteurs les moyens d’y arriver : adaptation des temps de parcours et coaching au programme. Résultat ? 110 tonnes de CO2 ont été économisées en 2017. 

Découvrez le projet pilote éco-conduite présenté en vidéo.
Vous souhaitez faire l'interview d'un conducteur, d'un coach, du responsable du projet ou tourner quelques images ? N’hésitez pas à nous contacter au 065 38 88 74 ou comm@tec-wl.be

Le TEC est pleinement conscient de l’importance de l’éco-conduite et y forme ses conducteurs depuis de nombreuses années. Celle-ci fait partie intégrante des formations de base et continue du conducteur de bus. Cependant, avec le temps, le TEC Hainaut a remarqué que les bénéfices se "diluent" et que l’on finit par oublier ce que l’on a été capable de faire en formation. Or, l’éco-conduite est essentielle dans une société de transport en commun car elle permet d’améliorer le développement durable sur ses trois piliers.

  1. Environnemental : réduction des émissions de CO2, de la consommation des énergies fossiles, protection de la planète.
  2. Economique : baisse de la consommation de gasoil, des frais liés aux accidents et à l’usure des véhicules.
  3. Social : amélioration des conditions de travail et du bien-être des conducteurs (réduction du stress) mais aussi de la qualité de transport pour la clientèle.

Afin d’encourager les conducteurs à pratiquer tous les jours l’éco-conduite, le TEC a récemment lancé un projet pilote d’accompagnement au dépôt d’Eugies. L’objectif est de faire entrer l’éco-conduite dans le quotidien du conducteur.

Deux ingrédients indispensables

Un des prérequis à la pratique de l’éco-conduite est l’adaptation des temps de parcours. Pour que les conducteurs puissent l’appliquer, ils doivent en avoir le temps et ne pas être stressés par l’horaire. L’horaire doit donc mieux prendre en compte les conditions de circulation actuelles, sachant que celles-ci sont de plus en plus difficiles. En janvier 2017, la société de transport a rallongé légèrement les temps de parcours de deux lignes importantes du dépôt : les lignes 1 Mons – Saint-Ghislain et 2 Mons  – Dour, ce qui a nécessité l'engagement de presque deux conducteurs supplémentaires.

Ensuite, le TEC Hainaut a mis en place un système de coaching des conducteurs, en s'inspirant de la STIB et de son modèle SECURE Drive. Le principe ? Des conducteurs sélectionnés, formés et détachés pour aider les collègues à acquérir et mettre en pratique les réflexes d’éco-conduite et ce, dans les conditions réelles, en ligne, avec des clients à bord. Début 2017, trois conducteurs du TEC Hainaut ont été sélectionnés et formés par les coachs de la STIB. Une belle collaboration STIB-TEC. Depuis, ces trois coachs hainuyers accompagnent régulièrement leurs 60 collègues du dépôt d’Eugies.

Premiers résultats

Après un an d’accompagnement, la société de transport mesure déjà les premiers effets sur l’année 2017.

  • - 10 % de consommation de gasoil
  • - 110 tonnes de CO2
  • - 30% d’accidents de la route
  • 85% des conducteurs satisfaits de l’accompagnement (enquête anonyme réalisée par le TEC Hainaut auprès de l’ensemble des conducteurs du dépôt d’Eugies)

Rémy Prévot, directeur général adjoint du TEC Hainaut

"Le bilan de cette première année est positif. Certes, il reste des points à améliorer et encore beaucoup de travail mais les avantages sont indéniables en termes de bien-être au travail, de diminution de l’impact sur l’environnement, de réduction des frais de gasoil et d’entretien.

En résumé l’éco-conduite, c’est presque deux équivalents temps plein en plus à l’effectif, des conditions de travail qui s’améliorent, permettent de respecter l’horaire en heure de pointe et une appréciation positive des conducteurs. Tout cela pour moins d’accident de la route, moins de consommation et aussi moins de rejet de CO2 dans l’atmosphère. Le tout ponctué d’un résultat financier favorable. Nous envisageons donc d’étendre progressivement le projet aux autres dépôts." 

 

 

Contactez-nous
Audrey Lepape Chargée de Communication, TEC Hainaut
Audrey Lepape Chargée de Communication, TEC Hainaut
A propos de TEC | Direction Hainaut

Le TEC en chiffres

  • Pas moins de 5.135 collaborateurs
  • 155 millions de voyageurs transportés par an
  • Près de 2.500 véhicules en circulation
  • 777 lignes et 16.707 arrêts
  • Près de 118 millions de kilomètres parcourus chaque année

TEC | Direction Hainaut
Place Léopold 9A
7000 Mons